Die Bahnlinie Freiburg – Breisach – Colmar

Une avancée pour le « Projet d'avenir Fessenheim »

Une vision devient réalité : la ligne ferroviaire Fribourg - Breisach - Colmar.

La ligne Fribourg - Colmar est longue de 44 kilomètres, mais il n'existe pas (encore) de liaison ferroviaire directe!

Une liaison serait pourtant nécessaire, pratique et présenterait de nombreux avantages, selon l'association « Trans-Rhin-Rail Fribourg - Colmar »

L’association se bat depuis des années déjà pour faire revivre l'ancienne ligne de chemin de fer et combler ce vide existant au-dessus du Rhin.

« Le projet est en marche, nous n'avons jamais été aussi proches », explique Brigitte Klinkert lors d'une assemblée générale annuelle de l'association pour la réhabilitation de la ligne ferroviaire Colmar - Fribourg (Trans Rhin Rail - TRR). Pour Brigitte Klinkert, Ministre déléguée auprès du Ministre français du Travail, ce projet de mobilité est également important pour « l'établissement du projet d'avenir de Fessenheim ».

Bärbel Schäfer, Présidente du gouvernement de Fribourg, espère beaucoup des conclusions de l’étude en cours pour la mise en œuvre concrète du projet. Les scénarios d'exploitation devraient être disponibles entre le milieu et la fin de l’année 2022. Selon Madame Schäfer, il est également important de clarifier le financement du projet. Les contributions des collectivités territoriales, du Land, des états ainsi que des fonds européens ne seraient pas encore tous assurés.

Grâce à cette nouvelle ligne ferroviaire, la région entre Breisach et Colmar serait mieux desservie sur le plan touristique, les travailleurs transfrontaliers pourraient faire la navette plus confortablement entre les deux pays, et la zone industrielle envisagée autour de Fessenheim serait également mieux reliée. En somme, le projet devrait coûter environ 70 millions d'euros. 

Alors que la France a montré un intérêt de principe pour la nouvelle ligne, l'Allemagne devrait donner un « coup de pouce » au projet en prenant en charge « volontairement » les coûts de construction d'un pont sur le Rhin, ayant été détruit par l’Allemagne à la fin de la guerre. Selon l'association Trans-Rhin-Rail, cela permettrait de donner un signal clair, concret et constructif pour le renouvellement et le renforcement de l’amitié franco-allemande.

La nouvelle liaison ferroviaire permettrait de réduire de moitié le temps de trajet actuel d'une heure et demie.